• Ma grossesse

    Jeudi, j'en serais déjà à 31 SA! Dans 10 semaines maximum, notre Curly sera dans nos bras :)

    Pourquoi Curly? Car la première fois qu'on a vu notre bébé, il ressemblait à un curly, dixit sa future marraine ^^

    Ma grossesse

     

    Mais je ne vais pas vous parler de notre Curly dans cet article, mais plutôt du "comment se passe ma grossesse".

    Au jour d'aujourd'hui, tout va bien! Bébé grandit bien, et je suis en forme, même si je commence à fatiguer mais ça c'est normal et ça n'est que le début! En revanche, je n'ai pas eu un début de grossesse idyllique...

     

    Déjà, le fait de ne pas avoir pu annoncer au futur papa ma grossesse comme je le voulais m'a vexé. Il n'a pas sauté de joie comme je le pensais, étant donné ma colère je pense qu'il s'est retenu. Seulement, après ça, notre couple a eu un énorme passage à vide. Je voyais chéri bibi s'éloigner de moi, passer plus de temps sur son téléphone qu'avec moi, on se parlait à peine... Bref notre couple en a pris un coup, alors qu'on était heureux de bientôt devenir parents.... J'ai eu peur, très très peur, de devoir devenir maman célibataire. J'imaginais déjà ma vie, avec mes poilus et mon petit Curly. J'ai essayé de parler plusieurs fois, de lui expliquer, mais lui ne trouvait rien à dire à part que pour lui tout allait bien... Il ne voyait pas mon désarroi...

    A ça s'est ajouté plusieurs choses qui ont sans doute amplifié mon mal être... Tout d'abord la réaction de ma maman à cette grossesse... J'ai une maman qui est encore jeune, elle a fêté ses 52 ans! Quand je lui ai annoncé, elle n'a pas sauté de joie elle non plus.... Au contraire... Enfin devant moi elle ne l'a pas montré, mais j'ai su qu'elle ne voulait pas devenir grand mère, pour elle, cela signifiait vieillir, et perdre sa liberté! Du coup après l'annonce, notre relation est devenue distante, puis inexistante... Je n'ai pas eu de nouvelles durant près de 3 mois. Enfin j'en avais par le biais de mon frère ou de ma grand mère, mais jamais elle n'a pris de mes nouvelles, à moi, sa fille! Sa première fille! Aujourd'hui notre relation va un peu mieux, malgré le fait qu'elle fait abstraction de ma grossesse. Elle ne demande jamais de nouvelle du bébé, n'a jamais vu de photos d'échographie. Je ne partage pas ma grossesse avec ma maman, et ça me peine énormément... Mais elle est comme ça, c'est ma maman et je l'aime quand même! Beaucoup me disent que lorsque Curly sera là, elle changera et sera totalement gaga... Je connais ma mère et je sais que ça ne sera pas le cas :) Après je me trompe peut être! Et peut être que cette fois ça sera moi qui mettrais une certaine distance... Enfin on verra bien d'ici le mois d'Août comment ça se passe! 

    Ensuite, j'ai eu quelques difficultés à mon travail. Avant la grossesse j'étais en période de doutes, je ne savais pas si j'avais pris la bonne voie. Après avoir fait un bilan de compétence, j'ai su que c'était bien ce que je voulais, même si les conditions de travail ne sont pas top. Quand j'ai annoncé à ma grossesse à mes patrons, ceux-ci m'ont félicités, mais ils m'ont aussi dit qu'il ne fallait pas que je m'attache tout de suite, que je ferais sans doute une fausse couche... Autant vous dire que j'ai été déstabilisé! Je sentais qu'il y avait une certaine animosité de leur côté tout de même! Puis, un mois plus tard, ma collègue leur a également annoncé qu'elle était enceinte. Et là je pense que de voir leur deux meilleurs effectifs absent durant quelques mois les a fait angoissé. Et le fait d'être enceintes ne leur a pas fait prendre conscience que ma collègue et moi faisions le travail pour 4. On a eu une surcharge de travail au contraire! Suite à ça, ma collègue a malheureusement perdu son bébé à 8 SA.... Et là ça a été le choc pour moi... Je l'ai soutenu du mieux que je pouvais, et je culpabilisais que mon Curly à moi ait tenu le coup, qu'il soit dans mon ventre et qu'il grandisse! 

    Enfin, avec tous ça, j'ai fait une grosse chute de tension... Je ne dormais plus, j'avais de grosses douleurs dans mon bas ventre.... Je me suis présentée aux urgences, j'ai été reçu 5 minutes pour ressortir dans aucunes indications, excepté le fait que je ne faisais pas une grossesse extra-utérine! Certes j'étais rassurée, mais les douleurs étaient toujours vive! Et le spasfon ne faisait plus effet! Le fait de n'avoir aucuns suivis durant le premier trimestre, celui qui est le plus critique m'a vraiment angoissée!

    Lors de mon rendez-vous pour l'échographie du premier trimestre, ma gynéco a tout de suite vu que je n'étais pas bien... Du coup arrêt de travail! Repos total et vitamines jusqu'à la fin de la grossesse! Je suis donc maintenant arrêtée depuis le mois de février. Mes douleurs étaient dues à un ovaire qui travaillait beaucoup beaucoup beaucoup! Mais après ma visite des 12 SA les douleurs se sont calmées.

    Mais cet état de mal-être m'a poursuivi jusqu'au début du 5ème mois. J'avais peur de tout, j'étais en angoisse constante! Le fait que mon ventre ne s'arrondisse pas, que je sois trop "grosse" pour qu'il se voit, de ne pas sentir le bébé, que le papa ne s'implique pas, que je n'ai plus de contact avec ma maman, etc etc... 

     

    Ma grossesse

     

    Aujourd'hui cette mauvaise phase est passée! Papa s'investit un peu plus, bon pas encore comme je le souhaiterais, mais il parle à Curly et fait attention à moi! Il a fini de préparer la chambre, et s'imagine déjà avec notre bébé dans ses bras :)

    Moi je suis plus détendue, même si il m'arrive encore d'être angoissée! Je travaille sur ça ;)

     

    Et vous votre grossesse? 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Mai 2015 à 22:11
    Mon Joli Coeur

    Ma pauvre... Tu n'as pas vécu une grossesse facile moralement... :-/ Je comprends que toute cette accumulation de choses ait joué sur ton moral ! C'est vraiment dommage que ta maman n'ait pas pris la nouvelle avec joie. C'est son petit-enfant qui va naitre, ce n'est pas un étranger ! J'espère pour toi qu'en le voyant quand il sera né, elle s'impliquera davantage... Peut-être qu'elle aura un déclic ! En ce qui concerne ton travail (et plus précisément tes supérieurs), je ne comprends pas qu'on puisse dire à des femmes enceintes "de toute façon vous allez faire une fausse couche". C'est la pire chose à dire à une femme qui vient d'apprendre sa grossesse et qui nage dans le bonheur, et surtout ça ne se fait pas ! Heureusement tu as gardé ton petit bébé (ce qui n'a malheureusement pas été le cas de ta collègue...) Allez, courage ! Tu accouches bientôt ! Tu vas bientôt découvrir la frimousse de ton bébé et tu seras la plus heureuse des jeunes mamans ! Le meilleur est devant toi ! Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 28 Mai 2015 à 22:31

    Merci :)

    Et en ce qui concerne ma maman, comme dit ma grand mère "elle fait l'autruche"! Hier je lui ai demandé si elle voulait qu'on fasse quelque chose pour la fête des mères, elle a prévu de voir des copines pas de soucis. Mais elle a renchéri comme quoi c'était la dernière fois pour elle, que l'année prochaine ça serait moi, qu'elle elle n'aura plus que la fête des grands mères etc etc... et elle changera peut être d'avis... ou pas! Personnellement je ne pense pas que ça sera une mamie gaga, et je pense qu'involontairement je mettrais des barrières.....

    Et oui dans 6 à 10 semaines bébé sera là!!! On a hâte :)

    3
    Lizenn
    Jeudi 4 Juin 2015 à 12:44

    Bonjour!


    Je viens de tomber sur ton blog via celui de "mon joli coeur", et autant te dire tout de suite que ton article m'a extrêmement touchée. Je suis enceinte de 36SA. Ma petite puce doit arriver le 3 Juillet. Ma grossesse a donc commencé début octobre.


    J'ai ressenti la même angoisse que toi par rapport au manque de suivi au premier trimestre. Pour nous, cela a fonctionné du premier coup. Nous le désirions vraiment beaucoup ce bébé, mais je ne m'attendais pas à ce que cela arrive aussi vite. On dit bien que pour les papas ce n'est pas pareil, et que les femmes deviennent mamans beaucoup plus tôt. Ce décalage avec mon conjoint m'a un peu perturbée au début je l'avoue. Il a été très heureux de l'annonce de ma grossesse, de devenir papa, mais je crois qu'il ne réalisait pas tant que ça. Pour lui, cela voulait d'abord dire: "fini les soirées arrosées avec les potes, fini les loisirs du samedi après midi (je travaille le samedi, alors il devra garder Poupette:-p), fini de dépenser sans compter, fini les soirées ciné sur un coup de tête..." Et toi à côté tu es trop heureuse de tout ce qui arrive et ne voit pas les choses de cette manière! Il s'est acheté le livre "devenir papa pour les nuls". Je DE-TESTE ces éditions, mais là je dois dire qu'il est top pour les hommes qui se sentent un peu perdus (et même pour les femmes). Ce livre nous rappelle bien à quel point les hommes et femmes sont différents et ne réagissent pas de la même manière. C'est tout con, mais c'est important de s'en souvenir, surtout dans ces moment là ;-)


    J'ai aussi eu le droit au coup de la fausse couche, mais chez mon médecin, à la première visite: "vous êtes probablement enceinte de 3 semaines, mais gardez bien en tête qu'1 femme sur 4 fait une fausse couche, cela peut-très bien vous arriver. Et sinon, dans quelle maternité avez-vous choisi d'accoucher? Car certaines cliniques sont très prisées, il faut réserver sa place dès maintenant" !!!!!!!! Quoi!?! En 15secondes, elle vient de me dire de ne pas trop m'attacher, que je pourrais le perdre, mais qu'il faut que je prépare déjà mon accouchement!!!!! J'ai cru halluciner. Je suis évidement rentrée chez moi avec encore plus d'angoisses.


    Mon stress est un peu redescendu à partir du moment ou j'ai commencé mon suivi avec une sage-femme au 3ème mois. Comme si j'avais l'impression que là, enfin, on me prenait au sérieux, comme si là, j'étais enceinte pour de vrai.


    Par contre, j'ai vraiment eu une grossesse épanouie seulement après l'écho du 5ème mois. Quant j'ai été sûre que tout allait bien (comme toi :-)). J'explique ça par le fait que l'année dernière, une de mes collègues a du interrompre sa grossesse à la découverte d'une malformation cérébrale, décelée à la deuxième écho, et 6 mois plus tard, ma meilleure amie perdait son bébé à 7 mois de grossesse... autant de facteurs qui font qu'une phrase résonnait en permanence dans ma tête: "ça n'arrive pas qu'aux autres".


    Ah oui, j'ai oublié d'ajouter que tout le premier trimestre, j'ai été terrassée par les nausées. Elles ne me quittaient jamais et me réveillaient même la nuit. Ca a été non stop durant 2 mois et demi. j'ai perdu 3 kg, j'étais HS. Tu penses bien que mon employeur était... "ravi" :-D J'ai été mise 2 semaines en arrêt de travail car j'ai craqué chez ma sage-femme, à tout ça s'ajoutait un petit coup de déprime. J'ai été arretée les 2 semaines de vacances de Noël. A mon retour j'ai été convoquée par ma supérieur qui tenait à me dire que j'avais été égoïste et sans compassion de les laisser comme ça alors qu'il y avait beaucoup de boulot. Que la moindre des choses aurait été de prévenir à l'avance qu'elle puisse s'organiser... Qu'est-ce que tu veux répondre à ça!


    Contrairement à toi, ma mère est ravie de devenir mamie. Et cela nous a même rapprochée. On a jamais eu de relation mère/fille. C'était pas son truc (à mon grand désespoir) mais la grossesse a tout changé. Il nous arrive de passer du temps que toutes les 2, on s'appelle plus. Elle est devenue disponible pour moi. J'aurais du attendre 27 ans pour avoir la relation dont j'ai toujours rêvé quand j'étais petite.


    Par contre, les parents de mon conjoint sont peu impliqués, c'est pourtant leur premier petit enfant aussi, mais ils n'ont pas l'air de se sentir trop concernés... Je trouve ça dommage, mais je me dis que ça viendra peut-être après la naissance. J'espère de tout coeur que ça sera le cas aussi pour toi avec ta maman.


    J'ai un peu beaucoup déballé mon sac là (pardon!) mais je trouve ça rassurant de voir que je n'ai pas été la seule à me poser beaucoup de questions. Je trouve qu'il devrait exister des groupes de paroles genre "AA" ;-). Ca m'aurait fait beaucoup de bien d'en parler dès le début. J'ai bien essayé de confier mes angoisses à 1 ou 2 amies, mais les gens ne comprennent pas forcement. Pour eux, tu es enceinte, c'est ce que tu voulais, c'est génial, réjouis-toi un point c'est tout! Malheureusement, ce n'est pas si simple pour tout le monde.


    En tout cas, je te souhaite une très bonne fin de grossesse, sereine et épanouie. Penses à toi, ton bébé et ta famille en construction, c'est bien ça le plus important.


    Au fait Curly, c'est une fille ou un garçon ;-) ?

    4
    Jeudi 4 Juin 2015 à 23:10

    Merci pour ton témoignage et ne t'en fais pas pour le sac déballé, les blogs sont fait pour ça après tout! Et on fait connaissance de cette façon ;)

    Je vois que je ne suis pas la seule à avoir eu un début de grossesse difficile... Et tu as en plus eu des nausées! Alors que moi j'ai été épargnée de ce côté là!

     

    Effectivement l'entourage ne comprend pas toujours cette mauvaise période qu'on peut traverser... Et du soutien fait souvent du bien... Moi j'ai hésité à aller sur des forums, mais au final je n'ai pas voulu... j'ai attendu que le temps passe...

     

    Mais aujourd'hui je vis enfin mieux cette grossesse! J'en suis vraiment heureuse et j'attend avec impatience l'arrivée de notre Curly!!! D'ailleurs pour le sexe... Je viens de faire un article ;)

     

    Merci de ta lecture! A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :